polartours header c
Bjørnøya

Bjørnøya (île aux ours)

L'île la plus au sud du Svalbard

Informations sur : Bjørnøya (île aux ours)

Bear Island is considered Svalbard’s southernmost island, roughly half way between Spitsbergen and Norway’s North Cape. Although the last polar bears were seen in 2004, the name goes back to Dutch explorer Willem Barentsz and his visit in 1596.

The island has been used to hunt walrus, for whaling, and even coal mining has taken place. The strategic location on the border of the Norwegian Sea and the Barents Sea has led to a meteorological station being set up by Norway near Gravodden on Bear Island’s north coast. Some two thirds of the island is a relatively flat plain with shallow freshwater lakes and Ramsar Wetland, while the entire island and the surrounding waters are a Nature Reserve.

Bear Island has also been designated an Import Bird Area as it is a staging area for Pink-footed and Barnacle Geese and the steep cliffs south of Sørhamna are home to thousands of breeding seabirds,the area of most interest for a ship cruise, and even a Zodiac cruise on the few occasions the seas is calm.

Faits intéressants à propos de : Bjørnøya (île aux ours)

Il s'agit d'une zone spécialement protégée où les zodiacs sont autorisés à naviguer le long des falaises autour de Kapp Kolthoff. On y trouve des macareux moines, des fous de Bassan, des goélands bourgmestres et des grands labbes en plus petit nombre, entre les grandes colonies de mouettes tridactyles, de guillemots de Troïl et de guillemots de Brünnich. Le battement constant de la mer a créé d'impressionnantes grottes et tunnels marins. Le navire russe Petrozavodsk a fait naufrage près de Revdalen au pied des falaises calcaires, et les vagues provoquent une désintégration continue des restes du navire.

À proximité de : Bjørnøya (île aux ours)

QuarkExpeditions_Spitsbergen in Depth Arctic
Ahlstrandodden et Bamsebu

Ces deux sites se trouvent à l'entrée du bras sud du Bellsund - Van Keulenfjorden. Les deux sites, et la zone qui les sépare, sont parsemés de restes de béluga, la baleine blanche, qui était chassée pour sa graisse et sa peau. Il y a des piles d'os blanchis et des bateaux en bois retournés qui ont été laissés lorsque la zone a été abandonnée dans les années 1930.

C'est un site populaire pour un débarquement et pour marcher à travers la toundra entre les deux sites, à la recherche de fleurs arctiques, de rennes, de renards arctiques, et pour vérifier quelques cabanes de chasseurs.

QuarkExpeditions_Spitsbergen in Depth Arctic
Akseløya

Une longue île étroite de roche dure à l'entrée de Van Mijentfjorden, le bras de fjord nord de Bellsund. C'est un endroit populaire pour une croisière en Zodiac autour de l'île et dans l'étroit Mariasundet, avec les forts courants qui attirent les oiseaux de mer. Il est possible de débarquer pour explorer la géologie, mais il faut d'abord s'assurer qu'il n'y a pas d'ours caché. Les montagnes environnantes offrent des paysages spectaculaires et une géologie impressionnante. Mais peu de bateaux de croisière vont plus loin dans ce fjord profond, préférant faire des débarquements à Bellsund, et des croisières à Hornsund.

G Expedition Arctic Svalbard
Vårsolbukta

Sur le côté nord-ouest de Bellsund, il y a une énorme colonie de petits pingouins parmi les vastes éboulis de sur le côté des crêtes montagneuses au-dessus de la plage d'atterrissage. Il peut être difficile de s'y rendre et de faire du repérage en cas d'ours, mais c'est un spectacle faunique époustouflant avec des milliers de petits pingouins qui tournent en rond et crient (on dirait des petits trolls !).

Cette activité attire également les renards arctiques et la toundra, avec tous les nutriments qui s'infiltrent, est superbe pour les plantes, et il faut faire attention aux oies et aux rennes.

Bjørnøya (île aux ours) et sa faune

Nos voyages : Bjørnøya (île aux ours)


2024 Polartours, une marque de Ventura TRAVEL GmbH

Tous droits réservés

Polar Specialist

Votre conseiller voyage

Bruna

Réserver une consultation vidéo

Consultation en face à face de 15 minutes

Polar Specialist