polartours header c
Thick-billed Murre

Guillemot de Brünnich

Oiseau marin nichant près des côtes et des îles du haut Arctique

Ce qu'il faut savoir sur : Thick-billed Murre

Our Expert Says… "A wonderful adaptation, the single egg of the thick-billed murre is slightly pyramidal in shape. This stops it from rolling off the very narrow ledges they use for nesting. Once the chicks can get to the water, the male then takes over looking after the swimming but not yet fledged chick while the exhausted females head out to sea to fatten up again."

The thick-billed murre (which is also known as Brunnich’s guillemot) is a seabird in the auk family. They are now the largest member of the auk family after the great auk became extinct in the mid-1800s. They grow up to 50cm (20”) long with an 81cm (32”) wingspan and weigh up to 1.5kg (52oz).

Mature adults have a black head, neck, wings, and back, with white underparts, with a small black tail. As the name suggests, they can be differentiated from the common murre by their thicker and shorter bill with a thin white stripe at the gape.

They can be found in many the polar and sub-polar regions of the north where they spend their entire time at sea apart from the breeding season. The thick-billed murre needs to keep its feather’s well-preened and a good layer of insulating fat as the waters in which it lives rarely get above 7C (45F)!

When it comes time to mate, the thick-billed murre forms huge colonies, sometimes over a million strong. They pack more densely than any other bird species, with each pair taking up less than 1 square foot of space. They don’t build nests but lay their single egg on the bare rock of narrow ledges or cliff faces.

Brunnich’s guillemot has one of the least efficient flight models of any bird thanks to its very short wingspan compared to body size. It takes them so much effort to take off that both adults must help to feed the chick because the birds can only bring back one food item at a time. It’s for this reason that each pair can only raise a single chick per season. Despite this restriction, they have become one of the most common species of seabird, with a world population estimated at up to 20 million individuals.

Thick-billed Murre : Photos & Vidéos

Thick-billed Murre

Thick-billed Murre : Où l'on peut voir

Polar Bear (Ursus maritimus)
Exploration de la banquise

Le point culminant de nombreuses croisières au Svalbard est l'exploration de la banquise, et les meilleures conditions sont réunies lorsqu'il y a un bord évident de la banquise à dépasser, ou une mer calme où certains navires pénètrent dans la banquise détachée. C'est une expérience unique et inoubliable que d'explorer la banquise "au sommet du monde". Les oiseaux de mer se nourrissent le long de la lisière, ce qui peut également être favorable aux phoques du Groenland et aux baleines. Le point culminant est d'apercevoir un ours. Parfois ils sont à distance, parfois à quelques centaines de mètres, parfois ils s'approchent directement du bateau. L'essentiel est d'apporter des jumelles pour profiter pleinement de l'ours polaire et l'observer au cœur de son royaume, la banquise, quelle que soit la distance.

Parfois, un ours est vu rapidement, parfois cela prend quelques heures, parfois cela prend la majeure partie de la journée. D'autres fois, on peut passer deux jours à explorer la banquise sans voir un ours. Il est important d'être patient et de profiter de l'expérience, l'observation d'un ours étant la cerise sur le gâteau ! Les conditions peuvent changer rapidement. Des brumes viennent souvent réduire la visibilité. Les courants peuvent étaler la glace en une banquise très dispersée, rendant l'observation d'ours moins probable. Des vents forts et une houle peuvent vous éloigner de la lisière de la banquise.

En début de saison, toute la côte nord est sous l'emprise de la banquise, ainsi que de la banquise côtière dans les parties plus profondes des fjords du côté ouest. Les navires explorent la lisière de glace au nord-ouest du Spitzberg à ce moment-là, avec plus d'options lorsque la glace se retire vers le nord. Au fur et à mesure que la banquise se retire vers le nord, elle se détache progressivement d'ouest en est, dégageant d'abord la côte du nord du Spitzberg, puis l'extrémité nord de Hinlopenstretet (ce qui permet de faire le tour du Spitzberg, le moment exact variant d'une saison à l'autre), puis la côte nord du Nordaustlandet.

Certaines années, la lisière des glaces peut se retrouver très loin au nord, permettant de faire le tour de tout l'archipel, et même d'atteindre le lointain Kvitøya. D'autres années, la banquise reste le long de la côte nord de Nordaustlandet, souvent coincée entre les îles du large. Cela empêche de faire le tour de l'archipel, mais les zones de banquise dérivante autour d'endroits comme Lagøya peuvent être superbes pour des croisières en bateau et même en Zodiac parmi la banquise.

Thick-billed Murre : Nos voyages


2024 Polartours, une marque de Ventura TRAVEL GmbH

Tous droits réservés

Polar Specialist

Votre conseiller voyage

Bruna

Réserver une consultation vidéo

Consultation en face à face de 15 minutes

Polar Specialist